Liens entre enjeux et actions

Une forte implication des acteurs qui se sont prêtés au jeu a permis d’identifier des enjeux majeurs. Les débats autour des tables ont fait émerger des pistes d’actions. Nous avons ensuite fait ressortir des liens qui s’articulent entre les différentes activités sur le territoire.

Les enjeux

Dix grandes familles d’enjeux ont été identifiées à l’issue du jeu de territoire. Elles sont présentées dans le schéma ci-dessous.

grands thèmes

1. Liens avec l’extérieur

– Limiter la migration de population de Buenos Aires
– Maintenir les niveaux de sécurité

2. Equilibre Campagne/Ville

– Renforcer les liens entre la ville et la campagne
– Re-peupler les anciennes communes
– Décompresser la ville
– Améliorer les conditions de vie dans le milieu rural

3. Organisation spaciale des activités agricoles

– Augmenter l’intensification et diversification de la production agricole
– Différencier les zones de productions pour la commune et les autres liées aux marchés habituels

4. Activités agricoles

– Trouver un équilibre entre l’agriculture et l’élevage
– Valoriser ce qui touche à la production primaire
– Augmenter la rentabilité des activités agricoles

5. Tourisme

– Développement des infrastructures et services pour le tourisme
– Développement de nouveaux sites touristiques

6. Industrie

– Maintenir l’activité industrielle dans le casque urbain
– Développement de pôles industriels dans des endroits stratégiques du district

7. Environnement

– Prendre en considération la préservation de l’environnement dans toutes les activités
– Promouvoir le district comme ayant une conscience environnementale et comme producteur d’aliments naturels
– Protéger les espaces naturels

8. Accès/Infrastructure

– Améliorer les chemins ruraux
– Améliorer l’accessibilité au district
– Développer les infrastructures qui permettent de connecter les lagunes

9. Formation

– Créer des établissements éducatifs secondaires en zone rurale
– Offrir des formations avec orientation en production durable
– Améliorer la qualité du système scolaire
– Agrandir l’offre éducative de niveau tertiaire

– Former des professionnels pour travailler à la campagne

10. Planification

– Réviser en permanence le PDT
– Anticiper la croissance démographique avec une planification résidentielle

Par ailleurs, il importe que l’ensemble des acteurs participe à la démarche. La participation renvoie à l’action collective des différents acteurs sur les dynamiques de leur territoire. Pendant le jeu, ils ont été pleinement intégrés à la démarche, ce qui a permis de “créer de la connaissance à partir de l’expérience”. Les différents acteurs se sont sentis concernés et ont participé avec grande implication à la démarche jusqu’à la fin.

Les actions

Les pistes d’actions identifiées lors du jeu de territoire sont classées selon les enjeux :

Table

Nom de l’action

Quelle action

Avec qui

  1. Participation citoyenne

5

Cooperativo Acuerdo

Participation générale et accords

1

S’unir comme ville. S’unir comme production

  1. Équilibre ville-campagne

1*

Savoirs ruraux

– Développer les moyens de communication (technologie)

– Un réseau d’écoles rurales permettant aux touristes de découvrir les savoirs ruraux et locaux

2*

Services

Services et sécurité, Internet, et DirecTV

Entreprises privées et Etat

Lezama, Don Cipriano; Giribone y Libres del Sud (dessin sur la carte)

5. Tourisme

4

Encourager le tourisme écologique, rural, corporatif

Municipalité – Producteurs – les privés – Centres culturels

Ville – Campagne – Lagunes

6. Industrie

2

Hacer un parque industrial en el ingreso a Chascomús y pequeñas industrias en las localidades pequeñas

Province– Municipalité – Les Privés (inclus les producteurs petits et grands).

Chacomús, Don Cipriano; Giribone y Libres del Sud (dessin carte)

4

Encourager l’industrie associée à la campagne (olive, viande, biotechnologie)

Municipalité (Etat) et les Privés

Parc industriel

8. Infrastructures

1

Participation des habitants et des institutions

Toutes les zones qui permettent le développement du district

2

Communication

Chemins, logistiques, unir les villages par l’asphalte

Etat national, régional, municipal

Ils ont dessinée sur la carte une connectivité depuis Don Cipriano qui communique avec Magdalena, Chascomús y Lezama.

3

Santé

Infrastructure, encourager une vie saine, habitations salubres

4

Développement de la production agricole

Améliorer l’éducation rurale, améliorer les chemins, améliorer les conditions de vie, collectivité, séjours de santé

Etat, producteurs, entreprises de services

A la campagne (dessin sur la carte)

5*

Accès/infrastructure

Amélioration des chemins ruraux (accès et circulation)

Coopératives ou associations rurales

Investissement dans les infrastructure (Etat/municipalité)

Participation avec présence de l’Etat

Planification Participative

Infrastructure

9. Education

1

Améliorer l’offre éducative en retard à tous les niveaux obligatoires et l’éducation supérieure. Impulser des stratégies qui complémentent l’éducation et le travail.

Avec les communautés rurales, les propriétaires des champs, pour consolider le fonctionnement, l’entretien et l’accès aux écoles.

2

Education, Facultés, Instituts

Etat national, régional et municipal

Don Cirpiano, Lezama, Libres del Sud, Giribone, Escribano, Atilio Pesagno. (dessin sur la carte)

3

Education et diversification éducative

Formations liées aux activités locales. Serveurs, industries (main d’oeuvre), Champ et Tourisme.

Ministère de l’éducation et de l’enseignement

4

Encourager un pôle éducatif supérieur lié aux activités agricoles, au tourisme et à l’informatique

Universités

Ville et INTECH

5*

Formation

Redistribution des établissements éducatifs secondaires à la campagne et augmentation de la qualité éducative (éviter l’exode rural)

Investissement dans les infrastructures (Etat/municipalité)

Participation avec présence de l’Etat, Planification Participative

Education

10. Planification

1

Planification du Développement Local

Tous les acteurs publiques – privés, toutes les activités productives.

3

Planification à travers le plan de développement du territoire / plan de réglementation territoriale

Plus grand control du Plan de développement territorial

Etat– Institutions – Colegio de Arquitectos y La Rural

4

Ré-étudier le Plan de réglementation et développement territorial

Etat et Ordres professionnels

Casque urbain

les actions

On remarque que les actions ne concernent pas tous les enjeux.

Il n’y a pas d’actions directes qui touchent les liens avec l’extérieur, l’environnement ou les activités agricoles. Cependant, via d’autres enjeux comme l’équilibre ville-campagne, la formation et la planification, les activités agricoles peuvent être intégrées dans le territoire.

 

Les liens avec les activités agricoles

Nous avons fait ressortir des liens entre les enjeux majeurs et les différentes activités qui ont été mentionées aux tables à partir de certaines des actions proposées. Elles montrent des liens directs entre les activités agricoles et les autres activités du territoire, ou des liens indirects, via d’autres enjeux territoriaux.

Table 1

un

Recréer le lien entre ville campagne peut se faire à travers une organisation collective des producteurs. La mise en place de bonnes conditions de vie en milieu rural favorisera donc le peuplement des campagnes et par conséquent on aura de la main d’œuvre dans les champs.

deux

Le maintien de l’activité en milieu rural peut se faire par la réfection des voies de communications et l’amélioration des infrastructures scolaires qui permettront aux jeunes de se former aux pratiques agricoles durables et développer ainsi, par un environnement de qualité, l’attractivité touristique du territoire.

Table 2

trois

La création de services et l’amélioration de la sécurité favorisent le re-peuplement des villages. Ceci peut contribuer à maintenir les activités agricoles, et de manière générale, l’industrie et le tourisme dans les zones rurales.

quatre

Améliorer les voies de communication renforce l’accessibilité dans l’intérieur, la création de services et l’amélioration de la sécurité favorisent le repeuplement des villages. Ceci peut contribuer à maintenir les activités agricoles, et de manière générale, l’industrie et le tourisme dans les zones rurales.

cinq

Les centres de formation ont vocation à former des personnes aux travaux de la campagne. Ceci peut contribuer à maintenir les activités agricoles, et à renforcer l’activité industrielle.

 

Table 3

six.png

Renforcer le Plan de Développement Territorial local et veiller sur son accomplissement permet de répondre aux dynamiques rurales en cours (subdivision des unités productives) et de favoriser la circulation et le développement des services d’infrastructures dans l’ensemble du territoire.

sept

L’offre éducative cible les activités économiques existantes dans le territoire afin de permettre le renouvellement de la main d’œuvre et la pérennité des villages excentrés. En plus, elle contribue à l’augmentation du niveau d’éducation formel.

 

Table 4

HUIT

L’action de développement des infrastructures et de l’accessibilité en milieu rural permet de mettre en lien la majorité des enjeux ressortis de notre scénario catastrophe « D’une population rurale à une quasi-conurbation ». Cette action permet d’améliorer les conditions de vie en milieu rural et d’attirer la population. L’attractivité nouvelle des villages autour de Chascomus permettra à la fois de développer une économie dans ces zones, par la création d’activités (agricoles, touristiques…) mais aussi de freiner l’augmentation de la population arrivant à Chascomus. Le développement des infrastructures aura des répercussions sur le développement de l’activité agricole sur le territoire. L’image de la campagne en sera valorisée, ce qui mènera à un rééquilibrage progressif entre la ville et la campagne. Des mesures de planification sont nécessaires pour maîtriser les flux de population et limiter les problèmes sociaux potentiels.

 

Table 5

neuf

L’investissement dans les infrastructures génère une amélioration de la circulation. La disponibilité d’établissements éducatifs à la campagne pour que la population n’ait pas la nécessité de se rendre à la ville, est en relation avec la disponibilité de population économiquement active pour les activités productives.

dix

La formation d’accords et de coopératives apporterait une solution à la problématique du manque d‘entretien des réseaux routiers dans le domaine rural, car cela générerait une amélioration considérable dans les activités productives, ce qui permettrait aux populations de vivre à la campagne sans problématiques de circulation.

onze

 

La planification participative, avec la présence fondamentale de l’Etat, améliorerait différents aspects autant productifs, qu’économiques et sociaux. Ils se traduisent en disponibilité de main d’œuvre pour les activités actuelles et potentielles, la diversification économique et le développement de l’attractivité du district pour les touristes et les résidents.

 John-Cyril et Sylvie.