Onzième jour (31/05)

31/05 Jeudi – Chascomus, à l’INTECH

La restitution a eu lieu de 9h à 12h, après un accueil café. Une soixantaine d’acteurs étaient présents.

Pour commencer la conférence, c’est Gustavo Somosa (INTECH) qui a pris la parole afin de souhaiter la bienvenue à tous pour la clôture de ce travail. Ensuite, Javier Gastón, le Maire de Chascomus, a rappelé l’importance de la participation et a remercié les participants.

Après cette courte introduction, l’équipe franco-argentine a pris la parole afin de commencer la restitution.

Dans un premier temps, l’équipe a présenté la méthode du jeu de territoire, puis les enjeux identifiés lors de celui-ci. A la suite de cela, un premier débat a été lancé autour des enjeux spatialisés, en particulier sur l’équilibre entre la campagne et la ville.

Dans un second temps, ce sont les perspectives d’actions et le potentiel de relation entre les activités qui ont été exposés. Le second débat a porté sur les liens entre enjeux et actions, en particulier autour de la formation.

Dans un troisième et dernier temps, l’équipe franco-argentine a soumis son scénario à l’assistance et un débat a suivi. (voir Focus : Notre scénario)

La télévision était là et a interviewé plusieurs personnalités :

https://www.facebook.com/somoschascomus/posts/10155128709976887 !

Le debriefing de l’ensemble de l’équipe franco-argentine, avec les partenaires de l’INTA et de la municipalité de Chascomus a ouvert des pistes de collaboration et d’accompagnement du projet. (voir Focus : Retour d’expérience critique).

Pour terminer cette matinée, l’équipe de l’INTECH nous a offert une visite guidée de leurs installations. Ils ont présenté leurs activités principales : la recherche et l’enseignement. Les projets de recherche scientifiques qu’ils mènent se divisent en différents domaines, avec leurs bureaux et laboratoires respectifs. Parmi ces domaines, on peut mentionner : la production agricole, l’amélioration des types de fourrage, la reproduction animale, l’aquaculture…

Ensuite, en ce qui concerne l’enseignement, l’INTECH propose un programme de bourses pour les étudiants (avec une année préalable d’étude universitaire) qui veulent suivre des études dans la recherche scientifique à l’intérieur des domaines de recherche de l’Institut. Durant la visite, nous avons eu l’occasion de voir la cantine, les salles de classe et les dortoirs des élèves qui viennent d’un peu partout du pays.

Pour finir, l’INTECH nous a présenté une installation qui se charge de l’élevage et de l’amélioration génétique du Pejerrey, une espèce de poisson autochtone qui possède une grande importance régionale, au niveau économique et touristique en relation à la pêche.

Une fois la visite terminée, le temps est venu pour l’équipe franco-argentine de se séparer. Les Français et les Argentins ont partagé un dernier moment chaleureux, tout en espérant que cet adieu ne soit qu’un au-revoir.

La suite se fera à distance, en virtuel, au moins jusqu’à la diffusion de la plaquette à l’ensemble des acteurs concernés. Elle est promise pour fin juin.

 

Luciano, Loïs.